Hôtel du Lion Noir

( 111 rue Emile Zola)

Cet hôtel a été construit à la fin du XVIème siècle ( probablement dans le dernier tiers du XVIème siècle) sur un ancien bâtiment ayant brûlé pendant l'incendie de 1524. Il fut à nouveau incendié en 1559. Il est situé sur une grande cave voûtée de deux étages qui s'étend sous tout le bâtiment et sous la cour. Il a été édifié par un riche commerçant allié aux familles les plus influentes de Troyes. Des armoiries retrouvées sur la cheminée du Premier étage représentent les familles Huez, Largentier, Le Marguenat et Angenoust. Il s'agit d'importantes familles troyennes du XVIème siècle.
Autrefois appelé hôtel de "la Querelle et de la Dance", puis hôtel du "Cheval Noir", cette maison porte aujourd'hui le nom d'hôtel "du Lion Noir".

L'hôtel du Lion Noir présente une façade typique de la seconde Renaissance qui, après la première Renaissance pleine d'exubérance, montre, dans une grande sobriété et une inspiration directe des motifs de l'Antiquité, une façade tout à fait remarquable. Ce type d'ornementation est unique à Troyes et constitue un exemple rare en France de transposition de ce style architectural dans un bâtiment à pans de bois. En effet, ce type d'architecture se rencontre plus fréquemment sur des maisons en pierres.
On attribue souvent ce chef d'oeuvre à Dominique Florentin, sculpteur italien qui a vécu à Troyes entre 1541 et 1571. ce sculpteur aurait travaillé sur quelques édifices de Troyes et des environs.

L'hôtel du Lion Noir est aujourd'hui classé à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques et a fait l'objet de restaurations en 1998.


Il se situe dans une cour intérieure donnant sur la rue Emile Zola et a fait l'objet de récentes restaurations. Son charme réside également dans le fait qu'il nous apparaît comme un trésor découvert au fond d'une cour au coeur de la ville sans même que l'on ne se doute de sa proximité.

Plan